US Air Force choisit Saab et Boeing pour le programme T-X Trainer

Spread the love

C’est officiel, l’USAF a choisi le consortium Saab et Boeing pour produire en série le T-X trainer, remplaçant du T-38 Talon.

L’armée de l’air américaine a accordé à Boeing 9,2 milliards de dollars américains pour le développement d’un nouveau système de formation pilote avancé qui aidera à former des pilotes de chasse et de bombardement pour les générations à venir. Boeing est contractant principal désigné pour le programme de formation de pilotes avancés. Saab est un partenaire de partage de risques avec Boeing dans le développement de l’avion T-X. À ce stade, Saab n’a pas reçu de commande de Boeing.

«Cette sélection permet à nos deux sociétés de respecter l’engagement pris il y a près de cinq ans», déclare Håkan Buskhe, président et chef de la direction de Saab. «C’est une réalisation majeure pour notre partenariat avec Boeing et notre équipe commune, et je suis impatient de livrer le premier avion d’entraînement à l’armée de l’air américaine.»

«L’annonce d’aujourd’hui est l’aboutissement de plusieurs années d’attention constante de la part de l’équipe de Boeing et de Saab», déclare Leanne Caret, présidente et chef de la direction de Boeing Defence, Space & Security. «C’est le résultat direct de notre investissement conjoint dans le développement d’un système centré sur les besoins uniques de l’armée de l’air américaine. Nous nous attendons à ce que T-X soit un programme de franchise pendant la majeure partie de ce siècle. ”

Le contrat initial de 813 millions de dollars US conclu avec Boeing couvre l’ingénierie et le développement industriel (EMD) des cinq premiers avions et de sept simulateurs.

Saab et Boeing ont conçu, développé et testé en vol deux nouveaux jets spécialement conçus pour démontrer la conception et la répétabilité du système en termes de capacité de fabrication et de formation.

Boeing est maintenant clair pour commencer à passer des commandes avec ses fournisseurs, y compris Saab. Plus de 90% des offres de Boeing seront réalisées en Amérique, soutenant plus de 17 000 emplois dans 34 États.

Plusieurs constructeurs ont participé à l’énorme appel d’offres dont principalement Leonardo avec le T100 (version avec moteurs américains du M346), Lockheed Martin avec KAI pour le Golden Eagle, Textron avec le Skorpion, Stavatti avec le Javlin et TAI avec une version adaptée par Sierra Nevada du Hurjet.

Facebook Comments

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils