Rafale: livraisons à l’Inde entre 2019 et 2022

Spread the love
  • 5
    Shares

Dans son édition du jour, l’hebdomadaire indien The Week a eu l’opportunité d’interviewer le patron de l’armée de l’air indienne le Air Chief Marshal B.S. Dhanoa après la fin de l’énorme exercice aérien Ggan Shakti, qui a mobilisé plus de 1100 appareils de l’IAF. Dans cet entretien l’officier supérieur a eu à donner des détails sur le contrat du Rafale et du calendrier de livraison du chasseur français aux forces aériennes indiennes.

Très rassurant, il indiquera que les activités liées au contrat de livraison des 36 Rafale progressaient comme prévu. « La livraison débutera en septembre 2019 et sera terminée en avril 2022. » a-t-il précisé. Assez décrié dans la presse locale, le contrat Rafale a été défendu par Dahona en disant qu’il n’y avait « pas de surévaluation » et que le gouvernement négociait une très bonne affaire. Il a indiqué que la livraison des Rafale se déroulait comme prévu et qu’ils devraient être mis en service au sein de l’IAF entre 2019 et 2022.

Pour parer à l’attrition naturelle du parc de l’IAF et aux problématiques d’obsolescence, le patron de l’aviation militaire indienne évoque une modernisation graduelle des avions MiG-29, Jaguar et Mirage-2000, afin de prolonger leur durée de vie. « La mise en service prochaine de 36 avions Rafale permettra d’améliorer considérablement notre capacité opérationnelle »détaille B.S. Dhanoa. Et d’ajouter que « l’induction des avions Su-30 MKI restants [sur un total de 272] de Hindustan Aeronautics Limited sera achevée d’ici 2020, renforcera la flotte de chasseurs ». ils seront épaulé par les LCA 40 Tejas, indigènes en cours d’intégration. Ajouté à cela une commande probable de 83 LCA Tejas MK1A supplémentaires.

Rafale: contrat polémique

Le Rafale a vécu une véritable saga en Inde depuis cinq ans, avec la participation du chasseur français de 4 eme génération à l’appel d’offre MMRCA. Le deal 126 appareils remporté par le Rafale avait été annulé en août 2015 par le ministre de la Défense. S’enchaînera une commande de gré à gré de 36 appareils par le président indien en visite à Paris.

Dassaut aura beaucoup de mal à placer le Rafale en 2018 à cause de l’approche des élections qui approchent et à la polémique au tour des différents deals concernant cet appareil en Inde. La visite d’Emmanuel Macron en mars dernier n’a pas pu influer dans le sens de commandes supplémentaires.

 

 

 

Facebook Comments

Spread the love
  • 5
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils