France: La base aérienne 115 d’Orange accueillera un nouvel escadron de Rafale

Spread the love
  • 5
    Shares

Belle exclusivité du site Défense Aéro  qui a réussi à obtenir des documents prouvant le sauvetage de la base 113 d’Orange, qui ne sera finalement pas fermée après le retrait des Mirages 2000N et qui accueillera un escadron de Rafale Air.

Rafale OrangeL’Armée de l’Air (AdA) dispose aujourd’hui de six escadrons de chasse équipés du Rafale. Ils sont ventilés sur les bases aériennes suivantes :

BA 118 de Mont-de-Marsan (ECE 1/30 « Côte d’Argent », RC 2/30 « Normandie-Niémen » et EC 3/30 « Lorraine »).

BA 113 de Saint-Dizier (EC 1/4 « Gascogne » et l’ETR 3/4 « Aquitaine ») .

BA 104 d’Al Dhafra à Abou Dahbi (EC 1/7 « Provence »).

Le nouvel escadron Rafale qui serait selon la même source en « transition très avancée », sera l’EC 2/4 « La Fayette » et sera basé sur la BA 115 d’Orange dans le Vaucluse. Cette installation, qui complétera la boucle de protection du flanc Sud de la France, se fera en 2023.

Cela signera le retrait définitif des Mirage 2000C. Le restant des Mirage 2000 B sera transféré à la base aérienne 133, Nancy-Ochey et serviront à la formation des techniciens et à la transformation des équipages. Il restera en tout à cet horizon sept Mirage 2000B et 55 Mirage 2000D RMV.

Le Rafale a été mis en service en 2002, dans la Marine nationale et en juin 2006 dans l’Armée de l’air. Au 31 décembre 2017, la flotte française de Rafale (149 appareils) totalise plus de 200 000 heures de vol, dont plus de 30 000 en opérations : en Afghanistan de 2007 à 2013, en Libye en 2011, au Mali depuis 2013, en Irak depuis 2014 et en Syrie depuis 2015.

Il a été exporté vers l’Inde, Le Qatar et l’Egypte.

 

Facebook Comments

Spread the love
  • 5
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils